World Sikh Organization Urges Quebec Assembly to Vote Down Kirpan Ban

Ottawa (February 8, 2011) – The World Sikh Organization of Canada is hoping Members of Quebec’s National Assembly will vote down a PQ motion to ban kirpans from the legislature.

"We trust that Quebec, an inclusive democratic society, will show the same respect for minority groups that the rest of Canada has shown. This debate is no longer about the niqab or the kirpan, it’s about the inclusion of minorities in Quebec and the place of tolerance and multiculturalism,” said Balpreet Singh, WSO legal counsel.  

He added that the WSO has sent letters and education material on the kirpan to the National Assembly’s Sergeant at Arms Jean-Francois Roberge, as well as Premier Jean Charest and Minister Kathleen Weil, inviting them to discuss concerns about the article of faith that Sikh men and women wear.

 The kirpan is accommodated across Canada including in the House of Commons, the Supreme Court of Canada, and all provincial legislatures. In 2006 the SCC ruled that the kirpan is not a weapon, it is an article of faith. And even Vancouver’s security conscious 2010 Winter Olympics permitted the kirpan.

“We think the issue of kirpans being dangerous is just a red herring,”  WSO President Prem Singh Vinning said. “As the Supreme Court has said there are other everyday implements such as scissors that are far more likely to be used as weapons.” 

 

The World Sikh Organization of Canada (WSO) is a non-profit organization with a mandate to promote and protect the interests of the Sikh Diaspora, as well as to promote and advocate for the protection of human rights for all individuals, irrespective of race, religion, gender, ethnicity, and social and economic status.

 

 

World Sikh Organization Encourage les Députes du Québec de Rejeter l’Interdiction du Kirpan.

 Ottawa (8 Février, 2011) – La World Sikh Organization of Canada, WSO, espère que les membres de l’Assemblée Nationale du Québec rejetteront la motion du PQ pour interdire le kirpan de la législature.

 « Nous avons confiance que le Québec, une société démocratique intégrante, montrera le même respect pour les groupes minoritaires qu’a montré le reste de Canada. Ce débat n'est plus du niqab ou du kirpan, c'est de l'inclusion de minorités au Québec et la place de la tolérance et le multiculturalisme » a dit Balpreet Singh, conseil légal due la WSO.

Il a ajouté que la WSO a envoyé des lettres et du matériel éducatif sur le kirpan au Sergent de l'Assemblée Nationale, Jean-Francois Roberge, de même que le Chef du Gouvernement, Jean Charest et la Ministre Kathleen Weil, les invitant à discuter des inquiétudes de l'article de foi que portent les hommes et les femmes Sikhs.

 Le kirpan est accommodé à travers le Canada y compris à la Chambre des Communes, la Cour Suprême du Canada, et tous les corps législatifs provinciaux. En 2006 la Cour Suprême du Canada a déclaré que le kirpan n'est pas une arme, c'est un article de foi. Le kirpan était également autorisé aux Jeux Olympiques de Vancouver, l’événement du plus haut niveau de sécurité,

 

 « Nous pensons que le problème de la dangerosité du kirpan n’est qu’une tentative intentionnelle pour détourner l’attention » a dit le Président de la WSO, Prem Singh Vinning. « Comme la Cour Suprême du Canada a dit, il y a d'autres objets utilisé quotidiennement, comme les ciseaux par exemple, dont la probabilité à être utilisé comme une arme est beaucoup plus élevée».

  

La World Sikh Organization of Canada (WSO) est une organisation à but non-lucratif ayant comme mandat de promouvoir et protéger les intérêts du Diaspora Sikh, de même que promouvoir et recommander la protection des droits de l’homme pour tous les individus, sans tenant compte de la race, la religion, le sexe, l'ethnicité, et le statut social et économique.


Donate Volunteer Report Legal Issue

connect