PQ's Charter of Values Unnecessary & Discriminatory: WSO

Ottawa (September 10, 2013):  The World Sikh Organization of Canada is disappointed by the Parti Quebecois’ announcement today of its “Charter of Quebec Values.”

The PQ Minister in charge of the charter, Bernard Drainville announced today that the wearing of “overt” religious symbols would be banned for civil servants on the job.  While turbans, kippas and hijabs would be banned, small crucifixes or other religious jewelry would continue to be permitted. 

Drainville also announced that some institutions and organization may be able to opt out of the ban for a five year period. 

The proposed charter would affect members of the Sikh community who wear turbans.  The turbans are an essential article of faith worn by observant Sikhs representing spirituality and also reinforcing the equality of men and women.  Sikh men and women both cover their heads as a part of their faith. 

WSO Vice President for Quebec Mukhbir Singh said in reaction to today’s announcement, “the PQ’s charter is a distraction from the real issues facing Quebec.  Rather than focussing on employment, health care and social services, the PQ is cynically targeting minorities. Sikhs have lived in Quebec for decades and have contributed to Quebecois society as physicians, teachers, professors, etc.   What this proposal is doing is creating an atmosphere of intolerance in Quebec which will negatively affect Sikhs in Quebec as well as all minority groups.”

WSO President Prem Singh Vinning said, “while we all agree that religious neutrality is essential and that everyone must be treated equally, this charter puts people practicing their faith at a severe disadvantage. The ‘opt-out’ being offered by the PQ doesn’t make this charter any more acceptable as it puts minorities in the unacceptable position of having to go to different government institutions and organizations to plead to be allowed to work.  If it becomes law, this charter will create two-tiered citizenship where people who practice their faith will be discriminated against by the state.  That would be an unacceptable violation of Quebecois and Canadian human rights law.”

The World Sikh Organization of Canada (WSO) is a non-profit organization with a mandate to promote and protect the interests of Canadian Sikhs as well as to promote and advocate for the protection of human rights for all individuals, irrespective of race, religion, gender, ethnicity, and social and economic status.

 


Ottawa (le 10 septembre 2013) : l'Organisation Sikh Mondiale du Canada (World Sikh Organization of Canada) est déçue par l'annonce du Parti Québécois aujourd'hui de la prétendue Charte de Valeurs de Québec.

Le Ministre PQ responsable de la charte, Bernard Drainville, a annoncé aujourd'hui que le port de symboles religieux "manifestes" serait interdit pour les fonctionnaires sur le lieu de travail. Tandis que les turbans, kippas et des hijabs seraient interdits, de petits crucifix ou d'autres bijoux religieux continueraient à être permis.

Drainville a aussi annoncé que quelques institutions et organisations auront le droit de retrait à l'interdiction pendant une période de cinq années.

La charte proposée affecterait les membres de la communauté sikhe qui portent des turbans. Les turbans sont un article essentiel de foi portée par les observateurs sikhs représentant la spiritualité et aussi le renforcement de l'égalité d'hommes et des femmes. Les hommes sikhs et les femmes couvrent leurs têtes comme partie de leur foi.

Le Vice-président de la WSO pour le Québec Mukhbir Singh a dit dans la réaction à l'annonce d'aujourd'hui, « La charte du PQ est une distraction des problèmes faisant face au Québec. Plutôt que se concentrer sur les emplois, les services médicaux et les services sociaux, le PQ vise cyniquement les minorités. Les sikhs ont vécu dans le Québec pendant des décennies et ont contribué à la société québécoise en forme de médecins, d’enseignants, des professeurs, etc. Le but de cette proposition est de créer une atmosphère d'intolérance dans le Québec qui affectera négativement non seulement les sikhs, mais aussi tous les autres groupes minoritaires. »

Le Président de la WSO Prem Singh Vinning a dit, « Bien que nous reconnaissons tous que la neutralité religieuse est essentielle et que tout le monde doit être traité également, cette charte met les gens qui  pratiquent leur foi à un inconvénient grave. Le droit de retrait offert par le PQ ne rend pas cette charte acceptable comme cela met les minorités dans une position inacceptable pour aller aux institutions gouvernementales différentes pour plaider à être permis de travailler. Si ça devient loi, cette charte créera la citoyenneté à deux niveaux où les gens qui pratiquent leur foi seront discriminés par l'État. Ce serait une violation inacceptable de la loi canadienne et québécoise sur les droits de personne. »

L'Organisation Sikh Mondiale du Canada (WSO) est une organisation à but non lucratif avec un mandat pour promouvoir et protéger les intérêts des sikhs canadiens aussi bien que promouvoir et préconiser  la protection des droits de personnes pour tous les individus, sans tenir compte de la race, la religion, le sexe, l'appartenance ethnique et le statut social et économique.


Donate Volunteer Report Legal Issue

connect